...

Notre matériel: Les nouveaux SUP Red paddle sont arrivés.

  La nouvelle gamme de Stand up paddle de la marque Red Paddle, distribuée par notre cher ami et partenaire Loic Caillet, est en place pour la saison. Une belle évolution dans le monde du gonflable avec le système rss qui consiste à enfiler dans les rails des lattes pour augmenter la rigidité du flotteur.   

 

Pourquoi Papaï paddle fonctionne avec les planches gonflables?      

Parce que les accidents en SUP ne pardonnent pas. En effet, ces flotteurs sont volumineux et une fois dans l'eau et en particulier lorsque la personne débute on se retrouve parfois à devoir éviter un choc avec la planche. Le gonflable permet de débuter et de progresser plus en confiance.

L'évolution des matières a permis de créer des planches plus élaborées, plus techniques et qui offrent des sensations de plus en plus proche de celles d'une planche rigide. Cette année, il s'est vendu en France plus de SUP gonflables que de rigides.

Pourquoi les planches de la marque Red paddle?

Pourquoi les Red paddle sont les meilleures boards  de SUP gonflables actuelles?

Red paddle est le pionnier sur ce marché. 

Les Red paddles sont en double peau. Regardez sur les parcs tests les simples peaux, elles sont rapidement toutes vrillées, avec des contre lifts. Les simples peaux ne tiennent pas dans le temps.

Nous utilisons le meilleur Drop stitch. La qualité du Drop est définie au nombre de fils au inch². Nous utilisons un Drop stitch de 10/Inch contre 4 à 6 pour la majorité de nos concurrents. Plus on a un drop stitch fort, plus on peut gonfler la board.
Certainsprétendent qu'à 12 PSI, grâce leur technologie, ils sont aussi rigides qu'une Red à 20 PSI. Ils défient  simplement les lois de la physique et du bon sens.

Nous utilisons notre Drop Stitch autrement. 
La majorité des marques coupent leur outline dans ce drop stitch puis ils cousent une bande, un tape entre la peau du haut et la peau du bas, tout autour de la board. II y'a une bande donc entre la peau du bas et celle du haut. Le pont n'est pas solidaire de la coque. Du coup le pont bouge par rapport à la coque
latéralement On a la sensation d'être debout sur de la gelée.

 Sur les Red Paddle, la peau du dessous est cousue directement sur la peau du dessous et bloque l'ensemble. 

Puis nous recouvrons notre couture de 4 bandes de joint.
De ce fait nous sommes beaucoup plus solides aux chocs et aux accrocs.
Cet argument est fondamental d'une manière générale et encore plus pour la rivière et pour les clubs.

Une board pour glisser ne doit ni pousser de l’eau, ni en trainer. Le Rocker doit être progressif. Et seule la technologie de notre usine assure ce rocker progressif. Les autres boards travaillent des pinces sur le tape qu'ils cousent tout le tour du drop stitch.
Du coup, ils ont des lignes de scoop, cassées, brutales. Ces planches étant en plus moins rigides, lorsqu'on monte dessus, on accentue encore plus ce rocker. On obtient un effet banane et au final, on une planche qui n'avance pas.

Sur une Red Paddle, la peau du bas est cousue avec celle du haut. Du coup la board sort de la couture vraiment plate sans rocker. Elle est posée sur une table ou le scoop est définit, puis passée au laminoir. Ce laminoir brise les molécules et définit le scoop en fonction de la table. Comparer le scoop d'une
RED avec nos concurrents, en majorité, la différence est nette.

Notre système RSS est un stringer. Avec ce brevet nous avons un gros coup d'avance.
Quelques marques ont téléphoné à Red Paddle pour acheter notre brevet ce que RED a refusé.